Les mondes de Ralph 2.0 : La bonne surprise de fin cette fin d’année!

Après un premier volet étonnant et vraiment agréable à regarder, Disney nous offre ici un easter egg géant! Une très bonne surprise en cette fin d’année!

On ne va pas se mentir, la trame principale n’est pas une grosse surprise, dès le début on devine rapidement la successions des événements est prévisible, mais cela ne gâche rien au film, loin de là! J’avais un peu peur de n’avoir que des références à d’autres films ou à la bulle internet, mais on retrouve des personnages originaux plein de charisme et assez interpellant.

Un paquet de nouveaux personnages

On retrouve dans ce nouvel opus beaucoup de nouveaux personnages, certains très travaillés, on sent qu’ils ont un background bien étudié et qu’ils ne sont pas uniquement là pour faire avance l’histoire. Ils ont leur propres histoires, leur propres aventures et leurs propres “affaires”. J’aime particulièrement le personnage de Shank, très profonde, bien travaillée, très importante pour l’histoire et plutôt bien modélisée.

Des clins d’œils gros comme des maisons et d’autres plus discrets

On l’avait déjà vu dans les différentes bandes annonces, les easter eggs sont légions dans ce film, internet oblige. Certains ne servent à rien, d’autres ne sont que des enseignes à l’arrière plan et certains sont plus subtiles.

Je n’ai vu le film qu’une seule fois pour l’instant, j’avoue avoir hâte de le revoir pour pouvoir dénicher toutes les références, notamment dans la partie “Oh My Disney”, qui en est bourrée!

Un film pour les enfants, mais pas que.

Le thème principal du film, l’amitié, est clairement orienté pour le jeune publique, on parle de l’amitié entre deux personne et de l’égoïsme qui peut en ressortir. C’est une belle leçon pour les enfants, mais c’est souvent connu et lassant pour les adultes.

C’est justement là que le film fait fort. On y parle aussi de changement de carrière ou du fait d’être dépassé par les nouvelles technologies (la caricature poussée à l’extrême des pop-up publicitaires en est un bel exemple). Ce film parlera facilement aux petits comme au grands, les thèmes abordés y sont diverses et les niveau de lectures suffisamment nombreux pour que chacun s’y retrouve.

Par exemple, je suis allé le voir avec ma fille (4 ans), mes parents (dans las cinquantaine) et ma femme (dans la trentaine, comme moi) et nous avons tous aimé ce film, tantôt pour l’histoire, tantôt pour les clins d’œils ou la morale.

Une autodérision bienvenue.

C’est là qui Disney à fait fort, très fort. Ce film d’animation reprend tous les codes du studio de la petite souris, les retourne et s’en moque ouvertement. Les princesses surtout en prennent pour leur grade, on en voit déjà un bout dans la bande annonce, leur image en prend un coup (pas méchant, ça reste du Disney), mais on casse les codes des contes de fée et ça fait du bien. D’ailleurs ils seront mêmes inversés à un moment du film, dans une scène très drôle qu’il ne faut surtout pas manquer.

Il y a aussi la magnifique scène post-générique, rassurez-vous, on est pas chez Marvel, elle arrive assez vite, un beau moment de réponse aux “C’était dans la bande annonce mais pas dans le film!”. Franchement, rester cinq minutes supplémentaires dans la salle (le temps d’habiller les enfants) et profitez de ce beau moment.

Au final un excellent film, bourré de bonnes références avec des personnages profonds et une morale intéressante.

Un film à voir en famille et qui parlera à tout le monde. Une pointe d’autodérision, un cassage des codes établis et une belle utilisation d’internet.

 Honnêtement, c’est un film que j’ai beaucoup apprécié, malgré ses quelques défauts.

Si vous voulez passer un bon moment en famille, foncez le voir si vous êtes belges, passez la frontière si vous êtes français ou alors attendez, mais surtout ne le manquez pas, ce serait dommage.

N'oubliez pas de partager!

One thought on “Les mondes de Ralph 2.0 : La bonne surprise de fin cette fin d’année!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *